Rapport annuel


Le rapport annuel offre un aperçu sur les programmes CSI et les thèmes principaux de CSI. Il rend compte de nos activités de l’année dernière.

 

Préface

Au cours de l’année écoulée, la persécution et la menace des chrétiens et d’autres minorités religieuses ont augmenté de façon alarmante dans de nombreux pays. La situation est particulièrement précaire au Nigéria : aucun autre pays n’a connu plus de chrétiens tués à cause de leur foi en 2018. Les chrétiens nigérians sont depuis longtemps menacés non seulement par la milice terroriste islamiste Boko Haram dans le nord-est du pays ! Mais la violence croissante perpétrée par des milices islamistes de l’ethnie des Peuls touche désormais aussi le centre et les régions du sud du Nigéria. Le point culminant de cette violence a été le massacre des 23 et 24 juin 2018 dans les alentours de la ville de Jos. Plus de deux cents chrétiens ont été assassinés par des islamistes peuls.

Dans différents pays de l’Asie du Sud également, le fanatisme religieux atteint des proportions effrayantes. En Inde, le nombre d’attaques violentes contre les chrétiens a atteint un niveau record ; le nationalisme religieux gagne du terrain même dans les États fédérés où la coexistence pacifique entre les différentes religions était encore possible il y a quelques années. Au Népal, la situation des minorités religieuses s’est détériorées de façon dramatique depuis l’entrée en vigueur de la loi « anticonversion » en août 2018. Au Sri Lanka, un nationalisme bouddhiste domine de plus en plus, dont souffrent également les chrétiens ; ils sont de plus en plus souvent victimes de foules furieuses menées par des moines bouddhistes.

Au Moyen-Orient, les chrétiens sont encore menacés dans leur existence même. En dépit des graves défaites militaires de l’État islamique (EI), d’Al-Qaïda et autres milices djihadistes, l’exode des chrétiens quittant le Moyen-Orient se poursuit. En Iran, les activités des communautés chrétiennes et juives traditionnelles sont limitées ; les musulmans qui se convertissent au christianisme doivent s’attendre à être arrêtés et emprisonnés. L’Arabie saoudite continue d’interdire toute pratique publique de foi non musulmane ; parallèlement, ce pays diffuse son idéologie islamiste et antichrétienne dans le monde entier.

CSI est fortement préoccupée par ces développements négatifs. Notre contre-stratégie consiste à accroître la solidarité avec les chrétiens persécutés et les autres victimes de l’oppression religieuse, conformément à la mission fondatrice de notre organisation. Cela signifie d’une part, une intensification de l’aide d’urgence de CSI en faveur des victimes de la persécution religieuse violente, et d’autre part, nous voulons élever notre voix plus fermement encore lorsque nous prenons position contre les États persécuteurs et leurs alliés au sein de la communauté internationale.

L’engagement diversifié de CSI en faveur des victimes de la persécution religieuse n’est possible que grâce aux nombreux et fidèles donateurs sur lesquels nous pouvons compter. Au nom de tous les bénéficiaires de notre aide, nous tenons à vous remercier de tout cœur de votre confiance et de votre soutien. Les récits que vous lirez dans les pages suivantes n’ont pu se réaliser que grâce à vous !

Herbert Meier                                             Dr John Eibner
Président du conseil de fondation              Directeur


Télécharger : 

Rapport annuel 2018
Le rapport d’audit 2018 (en allemand)


Rapport annuel 2017
Le rapport d’audit 2017 (en allemand)