• Pakistan

Une nouvelle liberté… avec des points d’interrogation

26 mai 2020

Enfin libre ! C’est sous ce titre qu’a paru un nouveau livre sur Asia Bibi, la chrétienne condamnée à mort du Pakistan. Malgré son innocence, elle a passé neuf années de sa vie en prison pour blasphème. Elle est libre depuis début 2019. L’auteure Anne-Isabelle Tollet décrit ce livre comme « le témoignage d’une mère de famille ordinaire qui est devenue le symbole mondial de la lutte contre l’extrémisme religieux ».



Asia Bibi : un nom connu dans le monde entier. C’est la première chrétienne qui a été condamnée à mort dans la République islamique du Pakistan. Son procès a soulevé un véritable tollé. Asia Bibi a passé neuf ans en prison. Neuf années de souffrance et d’humiliations. Ceci simplement parce qu’elle est soupçonnée d’avoir prononcé des paroles blasphématoires à l’encontre du prophète Mahomet. CSI a régulièrement donné de ses nouvelles et a demandé sa libération par le biais de cartes de protestation. Elle a aussi soutenu sa famille.

Cette année, un nouveau livre a paru au sujet de cette condamnée innocente : Enfin libre ! Il a été rédigé par la journaliste française Anne-Isabelle Tollet qui a soutenu Asia Bibi pendant des années et qui a déjà écrit deux autres livres à son sujet.

Vraiment libre ?

Enfin libre ! Ce titre est pourtant remis en question de plusieurs manières dans le livre : une personne comme Asia Bibi peut-elle vraiment à nouveau être véritablement libre ?

Le 31 octobre 2018, lorsqu’Anne-Isabelle Tollet reçoit la nouvelle tant attendue de la libération d’Asia Bibi, elle est trop heureuse. Mais sa joie est rapidement ternie : du côté des islamistes se met en place un mouvement d’opposition à la libération d’Asia Bibi. Le gouvernement demande donc à la chrétienne de quitter le pays avant que son acquittement soit attaqué en justice. La famille est dépitée.

Il faudra plusieurs mois jusqu’à ce que son départ et son avenir soient réglés et jusqu’à ce que la famille soit enfin réunie. Asia Bibi vit désormais avec Ashiq et leurs deux filles en exil au Canada ; elle peut observer jour après jour comment leurs visages s’illuminent, tout comme le sien. Pour leur protection personnelle, leur adresse doit rester secrète. Elle n’a pas même le droit de parler avec ses voisins. Et il est bien sûr exclu qu’elle retourne dans son pays.

Au Pakistan, on est toujours sur ses traces, bien qu’elle ait été acquittée. Pour les islamistes, le combat n’est pas terminé. Ils ne jetteront l’éponge qu’au jour où Asia Bibi sera morte. La pression est palpable tout au long du récit : on perçoit d’un côté la pression internationale, les rapports des médias, les pétitions, l’engagement du pape pour la libération d’Asia Bibi, mais aussi la pression intérieure de la part des islamistes qui se sentent attaqués par le monde occidental et par les chrétiens.

Mais cette famille pakistanaise est aussi poursuivie par ses propres questionnements : comment une loi aussi inique peut-elle exister ? Comment une loi qui met le blasphème au rang de « crime des crimes » peut-elle avoir vu le jour ? Car cette loi ne concerne pas seulement les chrétiens, mais aussi les autres minorités et les musulmans. Elle est trop souvent détournée abusivement pour des actes de vengeance et des innocents sont emprisonnés injustement. Les membres des minorités sont particulièrement en danger d’être les victimes de ce non-sens, de cette haine.

Des vérités brutales

Le livre est également une rétrospective détaillée des années de détention qu’Asia Bibi a passées malgré son innocence. Elle raconte l’histoire elle-même. Une histoire sincère. Une histoire brutale qui n’occulte pas les scènes et les détails bouleversants. Les humiliations qu’elle a vécues en prison et qu’elle revoit aujourd’hui lorsqu’elle ferme ses yeux. Les agressions verbales (« Pour qui te prends-tu, sale chienne ? »), les attaques physiques, les coups. La violence envers des enfants et des femmes et même un meurtre, au cœur de la prison, où Asia Bibi doit assister à l’empoisonnement d’une femme dans la cellule qui jouxte la sienne. Et elle doit craindre pour sa propre survie. Continuellement. Elle constate amèrement : « Les larmes étaient mes seules compagnes dans ma cellule. »

La forme narrative employée nous rend particulièrement proches du personnage principal : Asia Bibi raconte son histoire à la première personne, quand bien même elle a été rédigée par Anne-Isabelle Tollet. Il ne s’agit pas uniquement de faits mais de l’intériorité d’Asia, de ses questionnements, de ses peurs, de ses doutes, de ses espoirs et de ses prières. Car Asia Bibi a prié continuellement, même aux heures les plus sombres.

Annalisa Hartmann


Asia Bibi avec Anne-Isabelle Tollet : Enfin libre !

La journaliste française Anne-Isabelle Tollet a travaillé pendant des années comme correspondante au Pakistan. C’est là qu’elle a appris l’arrestation d’Asia Bibi. Elle a régulièrement relaté dans les médias son histoire tragique. Même si les instances pénitentiaires ne l’ont pas autorisée à entretenir un contact direct avec elle, Anne-Isabelle Tollet est toujours restée en communication étroite avec la famille d’Asia Bibi. Elle a déjà relaté cette histoire dans deux livres : Blasphème et La Mort n’est pas une solution. Elle est par ailleurs secrétaire générale de l’association internationale Asia Bibi.

Enfin libre ! a paru en janvier 2020 aux Éditions du Rocher. Il raconte l’histoire d’Asia Bibi dans la perspective je. Il s’agit de ses mots et de ses pensées. Par ce moyen, les lecteurs participent de façon unique au vécu de cette chrétienne pakistanaise.

Original français : ISBN 978-2-268-10240-5


Prière d’Asia Bibi

« Merci mon Dieu,

Tu m’as éclairé la route

Et montré le chemin

Celui de l’espoir qui délivre

Et remplace les songes creux

Par une folle envie de vivre

Je veux crier de tout mon être

Merci mon Dieu ! » (Page 196)

 

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Nous serions heureux que vous nous fassiez part de vos réactions ou de vos ajouts. Tout commentaire hors sujet, abusif ou irrespectueux sera supprimé.

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Programme Pakistan