• Égypte
  • Inde
  • Népal

Une grande misère à cause de la pandémie du Covid-19 – offrez aux victimes une perspective d’avenir

14 juillet 2020

Dans les pays où nous travaillons, ce n’est que lentement que des millions de personnes se remettent des conséquences catastrophiques de la pandémie. Nous voulons les soutenir par la création de petites entreprises, ce qui leur permet de construire un avenir pour elles et leurs familles.




Offrez une perspective d’avenir à des personnes en détresse ! Avec une contribution financière, vous soutenez une aide pour initier une petite entreprise et donnez ainsi une existence aux pauvres.

CHF 80 aide initiale pour une petite entreprise
CHF 160 aide initiale pour une petite entreprise
CHF 240 aide initiale pour une petite entreprise
montant de votre choix


Bien que la pandémie du Covid-19 ne soit pas encore vaincue, une certaine normalité s’installe à nouveau dans la vie quotidienne en de nombreux endroits.

Or, dans les pays où nous sommes actifs comme au Népal, le confinement a des conséquences gravissimes pour les simples travailleurs.

Bhakta Bahadur Chepang vit avec sa famille dans une habitation toute simple au sud du Népal. Pendant de nombreuses années, il travaillait comme vendeur au marché local. À cause du confinement du 24 mars au 14 juin 2020, il était sans travail ; ses soucis quotidiens concernant la subsistance de sa famille l’ont presque anéanti.

Nos partenaires locaux lui ont octroyé une aide financière qui permet à ce jeune père de famille de commencer un élevage de chèvres. Avec un revenu assuré, il pourra aussi scolariser ses enfants. Bhakta a repris courage.

Une perspective d’avenir pour un pasteur

Le jeune pasteur Choletal Mahato de l’État fédéré du Jharkhand au centre de l’Inde souffre d’un handicap physique et ne peut marcher que grâce à deux béquilles. Il a été rejeté par sa propre famille parce qu’il s’est converti au christianisme.

Du fait de son handicap, Choletal ne peut pas effectuer de lourds travaux physiques et dépend entièrement des donations des membres de son Église. En raison du confinement, l’Église a dû être fermée pendant plusieurs mois et le pasteur n’a plus reçu de soutien car de nombreux fidèles avaient eux-mêmes à peine assez pour vivre. Choletal était désespéré.

Nos partenaires locaux en Inde sont habitués à la misère actuelle de nombreux responsables chrétiens dans les régions rurales. Ils ont donc mis en place des groupes pour favoriser la création de petites entreprises. Par le biais d’un tel groupe, le pasteur Choletal a eu la possibilité de commencer un élevage de volailles pour avoir ainsi régulièrement un revenu.

Des femmes défavorisées ont besoin de courage pour vivre et s’assurer un avenir plus sûr

Notamment dans les régions rurales d’Égypte, les femmes sont particulièrement défavorisées. En Haute-Égypte, loin des grands centres, surtout les femmes chrétiennes souffrent de l’oppression sociale. La crise du Covid-19 n’a fait qu’aggraver leur situation. Elles subissent la mauvaise humeur dans la famille lorsque les hommes sans travail restent assis à la maison et que les enfants ne peuvent plus aller à l’école.

Pour diminuer la misère économique à long terme, les partenaires égyptiens de CSI ont fourni un soutien financier à plusieurs femmes en Haute-Égypte pour créer une petite entreprise. Ainsi, ces femmes contribuent de manière durable au revenu familial ce qui valorise aussi leur estime de soi.

Reto Baliarda

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Nous serions heureux que vous nous fassiez part de vos réactions ou de vos ajouts. Tout commentaire hors sujet, abusif ou irrespectueux sera supprimé.

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Programme Égypte