Des droits pour les chrétiens discriminés

30 septembre 2017

Après avoir été roués de coups par une foule hindoue, deux pasteurs ont été interrogés et maltraités par la police.




Inde | Persécutés pour leur foi

Après avoir été roués de coups par une foule hindoue, deux pasteurs ont été interrogés et maltraités par la police.

CHF 50 aide matérielle pour des familles touchées par la discrimination
CHF 100 assistance juridique des victimes de la violence religieuse
CHF 150 soutien pour sortir de la misère
montant de votre choix

Par la suite, les pasteurs Sunjay et Abul ont dû répondre d’une accusation de blasphème. Après deux mois et demi de prison, ils ont été mis en liberté conditionnelle grâce à l’équipe de notre partenaire, l’avocate Me Arora, qui les a accompagnés et assistés durant une année et demie. Cet engagement professionnel inlassable a permis aux pasteurs d’être finalement acquittés en juillet 2017. Ces derniers sont infiniment reconnaissants. Ils savent que sans ce soutien, ils auraient dû passer plusieurs années en prison.

Hélas, il ne s’agit pas d’un cas isolé. En Inde, les membres des minorités religieuses sont régulièrement la cible de telles attaques et d’accusations infondées. Comme ils sont discriminés depuis de nombreuses années, les personnes concernées sont souvent très pauvres et peu cultivées. L’équipe d’avocats et d’assistants sociaux soutenue par CSI répond donc à un besoin essentiel. Elle permet d’aider les chrétiens opprimés qui sont souvent accusés à tort. Grâce à elle, leurs droits sont de mieux en mieux reconnus.

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Programme Inde