• Arménie
  • Azerbaïdjan
  • Suisse

SIGNEZ la pétition ! Le gouvernement suisse doit aider à protéger la population du Haut-Karabakh

21 octobre 2020

Après l’armistice imposé par la Russie le 10 novembre 2020, la situation des Arméniens du Haut-Karabakh a l’air très sombre. Plus de 100 000 d’entre eux ont fui et de nombreuses régions sont contrôlées par l’Azerbaïdjan. CSI demande au Conseil fédéral de s’engager en faveur de la protection de la population arménienne dans le Haut-Karabakh. Au nom des personnes déplacées, nous vous demandons : signez la pétition ci-après !




Veuillez manifester votre solidarité pour les Arméniens dans le Haut-Karabakh en ajoutant votre nom à la pétition reproduite ci-dessous.

Monsieur
Ignazio Cassis
Conseiller fédéral
Chef du Département fédéral des Affaires
     étrangères
3003 Berne




Monsieur le Conseiller fédéral,

Je vous écris au sujet de la guerre destructrice au Haut-Karabakh, lancée récemment par une coalition anti-arménienne composée de forces turques et azéris-turques, ainsi que de combattants djihadistes venant de Syrie.

Avec chaque jour qui passe, la crise humanitaire devient plus aiguë. Cela est confirmé par les rapports de la Croix-Rouge ainsi que par les partenaires et contacts de CSI sur le terrain. De plus, il existe un danger réel que cette guerre marque une nouvelle étape du génocide arménien si les grandes puissances et les acteurs régionaux n’agissent pas rapidement de manière appropriée. Quand le président de l’Azerbaïdjan excite la population de son pays sur la télévision nationale en qualifiant les Arméniens de « chiens », nous pouvons être sûrs que les conditions pour un génocide sont sur le point d’être réunies.

Dans ce contexte, Christian Solidarity International (CSI) appelle le Conseil fédéral à donner une haute priorité à la prévention d’un génocide et à la protection de la population civile, en accord avec les instruments internationaux, ainsi qu’à l’acheminement rapide de l’aide humanitaire. Nous osons espérer que l’exportation de matériel militaire suisse à la coalition anti-arménienne, qu’il s’agisse de matériel létal ou non, sera strictement interdite. CSI encourage également la Suisse à reconnaître le droit à l’auto-détermination de la population menacée du Haut-Karabakh, selon le modèle de ce que la Confédération a fait dans le cas du Kosovo.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Conseiller fédéral, l’expression de ma considération distinguée.

Dr John Eibner, directeur de CSI-Suisse


* case obligatoire

La pétition a été signée par 757 personnes.


Le 27 septembre 2020, l’Azerbaïdjan a commencé un nouvel épisode du génocide des Arméniens en lançant une offensive militaire contre la population arménienne chrétienne du Haut-Karabakh. L’Azerbaïdjan est membre associé de l’OTAN, membre de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) et membre du Conseil turc.

La supériorité militaire avec une aide étrangère

L’armée azerbaïdjanaise est soutenue militairement par la Turquie, membre de l’OTAN, et des djihadistes venant de Syrie. Un armement sophistiqué, notamment des drones mis à disposition par Israël, constituent un avantage militaire pour l’Azerbaïdjan. Des unités azerbaïdjanaises ont pénétré profondément dans le Haut-Karabakh. Leurs cibles étaient des bâtiments civils comme des maisons individuelles, des hôpitaux, des écoles, des églises, mais aussi l’approvisionnement en eau et en électricité.

Plus de 100 000 civils ont fui

Après les frappes de missiles azerbaïdjanaises, une grande partie de Stepanakert, la capitale du Haut-Karabakh, est en ruines. Plus de cent mille personnes, à savoir plus de la moitié de la population du Haut-Karabakh, ont été chassées de leurs maisons lors de cette guerre du « nettoyage ethnique et religieux ».

Le 10 novembre 2020, la Russie a décidé un armistice et a envoyé des unités de maintien de la paix, mettant ainsi, pour l’instant, fin à l’offensive azerbaïdjanaise. Mais l’arrêt des hostilités est très fragile et la détresse humaine est grande. Dans toutes les régions du Haut-Karabakh contrôlées par l’Azerbaïdjan, il n’y a actuellement plus d’Arméniens.

CSI s’adresse au Conseil fédéral

CSI se tourne avec insistance vers le Conseil fédéral avec trois demandes afin qu’il aide les Arméniens dans le Haut-Karabakh :

  1. Accorder une priorité élevée à la prévention d’un génocide et à la protection de la population civile, en accord avec les instruments internationaux, ainsi qu’à l’acheminement rapide de l’aide humanitaire.
  2. Interdire l’exportation de matériel militaire suisse à la coalition anti-arménienne, qu’il s’agisse de matériel létal ou non.
  3. Reconnaître le droit à l’autodétermination de la population menacée du Haut-Karabakh.
Veuillez donner votre avis sur cet article !

Nous serions heureux que vous nous fassiez part de vos réactions ou de vos ajouts. Tout commentaire hors sujet, abusif ou irrespectueux sera supprimé.

Christian Ringgenberg

22.10.2020 09:06

Merci pour votre immense travail et que Dieu vous bénisse. Christian


Jean-Baptiste de Weck

22.10.2020 11:06

Chaque être humain a le droit de vivre en paix et d'être respecté par son prochain avec ses différences. Il peut exercer la religion héritée de ses ancêtres. Les Arméniens méritent pleinement notre solidarité. Je vous remercie de défendre les droits des citoyens du Haut-Karabakh et de leur apporter notre soutien. Nous ne sommes pas contre l'Islam, mais pour un monde de paix où les convictions religieuses des uns et des autres sont respectées. Les droits de l'homme sont sacrés et justifient notre rejet de la violence imposée à un peuple frère.


Sarkis Shahinian

22.10.2020 13:15

Lors des premiers massacres des Arméniens en 1894-1896, la Suisse demandait, avec plus de 450 000 signatures, que le Conseil fédéral intervient pour garantir la vie des Arméniens. 20 ans après, 1,5 millions d’Arméniens devaient être anéantis lors du Medz Yeghèrn (le génocide des Arméniens) et le Conseil fédéral avait soigneusement évité de condamner l’act et les responsables. Aujourd’hui, la volonté de se trancher derrière une équidistance entre les parties et, pire, un silence assourdissant, équivaut à soutenir l’Azerbaïdjan et la Turquie, qui veulent conclure le travail commencé par leur grands-pères (v. déclaration du Président turc Erdogan). Les Arméniens ont, oui, besoin de votre solidarité.


Armine Galstian

22.10.2020 21:02

Merci beaucoup


narine Guy

22.10.2020 21:18

Armenia needs HELP!!!!!


George davidian

23.10.2020 01:49

Merci


Edith Maria Lanfranchi

23.10.2020 09:47

Oui je soutiens cette pétition. Je prie sans cesse et souhaite ardemment que la paix revienne en Artsakh et suis profondément attristée par le silence de la Communauté internationale. Heureusement en France j'ai entendu M. Bellamy faire une déclaration qui devrait réveiller la Suisse et l'Europe et les pousser sérieusement à venir au secours du Haut-Karabagh et de l'Arménie pour faire cesser cette guerre inhumaine. Merci à vous tous pour tout ce que vous faites pour votre peuple en souffrance.


Benedetta Contin

23.10.2020 13:03

Je me réjouis de cette pétition qui vient de la Suisse, un pays que j'aime beaucoup, étant donné que j'ai fait mon doctorat ès Lettres, et en particulier langue et littérature arménienne, à Genève dont je retiens de jolies et agréables mémoires. Je soutiens vos démarches et souhaite le succès de la pétition pour la fin des hostilités et la paix dans la région.


David Ekchian

23.10.2020 13:27

Depuis plus de 2'000 ans, les Arméniens n'ont jamais déclenché une guerre, mais ils ont parfois eu l'audace de se défendre. Partout dans le monde, les Arméniens demandent la paix pour le Karabagh ; partout dans le monde, Turcs et Azéris incitent à la haine et appellent à faire couler le sang des Arméniens. Tous les autres « oblast » de l'URSS ont obtenu leur indépendance, il n'y a pas un problème de droit international, mais bien une question de survie pour les Arméniens. Être neutre ne signifie pas être aveugle et sourd ! Que la Suisse ait le courage de reconnaître l’indépendance de l’Artsakh pour offrir la paix aux Arméniens et à tous les habitants de cette région du monde. Merci


Ara Khurshudian

23.10.2020 13:42

Ni l’Europe, ni la Suisse n’est pas à l’abri des attaques terroristes. Aujourd’hui, rester muet, rester neutre signifie soutenir le terrorisme !


Marie-Paule Brossard

23.10.2020 17:12

Je prie pour que chaque être humain puisse vivre dans la Paix et la dignité


Marine Hovsepyan

23.10.2020 17:36

Stoppa agressor Erdogan


Jean-Marc Roduit

23.10.2020 22:47

Arménie


Yves Brun

24.10.2020 16:02

Proche de l'église arménienne de Troinex-Genève, j'ai rencontré plusieurs personnes de la communauté il y a quelques années. J'ai gardé un contact avec une magnifique pianiste arménienne. Suis de tout coeur avec cette population à nouveau menacée. Un génocide: ça suffit!


jenny marchand

25.10.2020 16:42

1) chaque peuple a droit à l'autodétermination,un droit élémentaire garanti par la charte de l'ONU.Alors pourquoi l'ONU se tait-elle?Une organisation qui nous re- vient si cher(auxCH) et qui ne soutient PAS les droits des Chrétiens Arméniens absolument majoritaires au Karabakh , alors que les albanais musulmans qui ont envahi sans gène le Kosovo SERBE , ont reçu tous les droits de l'occuper? L'ONU s'avère un club profiteur RASSISTE ,favorise et finance les musulmans persécuteurs génocidaires et ignore les droits EXISTENCIELS des Chrétiens !! Pays) Chrétiens, resserrez les rangs, vous êtes TOUS visés


Maral Torossian

26.10.2020 10:09

Un aperçu sur la rhétorique de la Turquie et de l’Azerbaijan depuis le 27 septembre passé, ne laisse aucun doute à la communauté internationale que cette guerre a été prémédité dans le but de vider le Haut-Karabakh de sa population arménienne (une région autonome depuis son annexion à l’Azerbaijan en 1921), de l’intégrer entièrement, et de finir le travail mal réussi de l’extermination des Arméniens par l’empire Ottoman en 1915. Mais non seulement. Gare donc aux aspirations expansionnistes de la Turquie à la porte de l’Europe et au-delà! Aidez le peuple Arménien et le monde civilisé en reconnaissant la République de Artsakh!


jenny marchand 2

26.10.2020 16:46

les mêmes qui exécutent des enseignants (Samuel Pathy) et des journalistes (Charlie..)en France assassinent les Arméniens du Karabakh et les Kurdes. Même esprit , même mentalité . BOYCOTTEZ l'azerb./socar++ , BOYCOTTEZ la turkie / antalya +++ Erdo. s'immisce et se mêle d'affaires hors de son territoire: Syrie ,Irak, Soudan, Liban ,Karabakh et d'autres. Ce conquérant insolent aux désirs de grandeur (qu'il n'a pas)doit être stoppé par tous les pays civilisés ,avant qu'il ne soit trop tard.D'ailleurs il cherche à détourner l'attention de ses nombreux problèmes internes par des "succès" de pseudo-pacha à l'étranger. Des hordes de turques ont émigré en Allemagne,France,Autriche et autres il y a 50ans déjà pour ramener au pays le know-how ,le savoir technique qui a fait avancer la TR, sinon elle serait encore au MOYEN AGE --comme il y a 50ans. J'ai vu..


Sona Vanyan

27.10.2020 00:06

oui et il faut agir le plus vite possible, et pour arrêter l’agression il faut se réunir et demander la paie dans ces régions. Merci


Astrig Marandjian

28.10.2020 22:23

La Suisse a un role crucial à jouer pour, d’une pour apporter de l’aide humanitaire aux populations victimes de la guerre, et d’autre part pour prendre des mesures drastiques économiques de sanctionner les agresseurs. Le silence tue et vous ne pouvez pas dire que vous ne le saviez pas!


Lernuhi Tchang

28.10.2020 22:25

Merci !!!


Michel Konalian

29.10.2020 21:30

Tous le chrétiens de Suisse doivent se mobiliser pour soutenir le Peuple Arménien de l'Artsakh qui lutte seul contre la barbarie turco-azérie-djihadiste et éviter un nouveau génocide !


Svetlana Grigoryan

30.10.2020 00:56

Armenia


Edith Vifian

30.10.2020 18:02

Merci pour votre intervention !


CLAUDE MEGROZ

30.10.2020 19:43

Rien ne justifie la guerre. La population doit être protégée, respectée avant tout. La dignité de chaque individu est le meilleur symbol de la liberté. Les conflits se règlent par des négociations et un arbitrage neutre. Honte à ceux qui ne respectent pas la paix, qui évitent le dialogue et mettent en péril des hommes, des femmes et des enfant.


Pascal

31.10.2020 16:52

Ce n'est pas parce que ce petit pays, pauvre matériellement, mais riche culturellement, ne possède pas de pétrole, ni de gaz, ni d'or, ni de diamant, ni de métaux rares, etc, que l'Occident ne doit pas l'aider !


Lara Duc

02.11.2020 08:06

Le droit à la vie pour chaque être humain.


peTer zbinden

02.11.2020 18:31

Essayons d'eviter un nouveau génocide aux Arméniens, comme la Turquie l'a déja orchéstré en 1915.


Sona Yeghiazaryan

03.11.2020 17:03

J'adore Armènie. Merci


Anna Avakyan

03.11.2020 17:09

Please stop second genocide of our small nation, please stop Turkey! We will be eliminated Physically from the earth because turk is very aggressive and his target is Genocide of armenians.


Marianne Huguenin

03.11.2020 23:31

La Suisse a été épargnée par les deux guerres mondiales du 20è siècle. Il est normal que ses citoyens viennent en aide à ceux qu'elles n'épargnent pas, où que ce soit et quand que ce soit.


Philippe Dersarkissian

04.11.2020 10:46

La volonté d'Erdogan à de nouveau reconstituer un empire ottoman, doit crever dans l'oeuf ! Cette guerre fomentée par Erdogan et mise en oeuvre par les azéris à pour seule but de montrer à l'occident et particulièrement à l'Europe, à quelle point elle est faible. Il aura fallu un seul appel d'Erdogan pour que subitement les loups-gris s'organisent au point de vouloir agresser physiquement les français d'origine arménienne, en France. Je vous en prie, oeuvrons pour qu'enfin cette guerre cesse ! d'avance merci.


Michel Henry

04.11.2020 17:28

Le premier génocide arménien a été reconnu par le parlement suisse. N'attendons pas qu'il doive reconnaître le deuxième !


Henri Mercier

04.11.2020 22:50

Pleinement solidaire et d'accord avec le contenu de la lettre au chef du DFAE ainsi qu'avec la plupart des commentaires ci-dessus. Un point de syntaxe toutefois concernant la rédaction de la lettre à M. Cassis: il conviendrait d'écrire «…Quand le président de l’Azerbaïdjan EXCITE la population de son pays sur la télévision nationale en qualifiant les Arméniens de « chiens », nous pouvons être sûrs…» plutôt que «…INcite la population…»; en effet, après le verbe inciter et son complément direct, on attend un complément indirect (à qch. ou à faire ceci ou cela) – qui manque dans la phrase citée. S'il n'est pas trop tard pour effectuer la correction!


Alice Derderian

08.11.2020 20:05

Nous avons besoin de plus d'initiative humaniste comme la vôtre dans tous les pays qui veulent la paix, la tolérance, et la fraternité ! Mille mercis pour votre initiative


Brigitte MARKOYAN

09.11.2020 21:02

Merci beaucoup !! Les arméniens sont un peuple qui ne demande qu'à vivre dans la paix. le Kharabagh appartient à l'Arménie,c'est Staline qui l'a "offert " aux azéris... tout est à revoir l'année prochaine (1921-2021)


Rvd(Dr) Joseph KABONGO

10.11.2020 12:27

L’être humain doit être respecté par nos actes au quotidien. Stop de chosifier la personne humaine au profit des nos affaires. Stop d’être une source de la discrimination sociale alors que tous nous avons besoin de la considération et d’une paix durable.


Jean-Jacques Meylan

11.11.2020 09:47

Bravo pour votre excellente initiative.


Dzovinar Melkonian

14.11.2020 09:08

Pourquoi dés qu'il s'agit des Arméniens, les abus de pouvoir dont ce peuple a été victime (le "cadeau" de l'Artsakh par Staline à l'Azerbaïdjan) ne sont-ils pas remis en question afin de réhabilitation , de restitution ? Cela aurait évité bien des morts inutiles si les institutions créées à cet effet s'étaient penchées sur la question en temps utile ? (Compte tenu de l'impossibilité des arméniens alors sous le joug soviétique de protester de leurs droits ?)


Berberat Jean-Claude

14.11.2020 09:41

Oui, faisons tout notre possible pour éviter un nouveau génocide. Pour ne pas alimenter les caisses de l'armée de l’Azerbaïdjan, je n'irai plus chercher de l'essence chez Socar et Migrolino. En effet, la compagnie pétrolière azerbaïdjanaise Socar – dont la filiale suisse gère les stations-service Migrolino. Au fil des ans, SOCAR est devenue une grande société pétrolière et gazière avec des activités dans plusieurs pays (la Suisse, la Roumanie, l’Ukraine, la Géorgie, la Turquie, les Emirats Arabes Unis, la Russie et autres pays).Depuis le mois d’août, les quelque 170 stations-service Esso présentes en Suisse changeront progressivement de logo pour dévoiler leur nouveau propriétaire. Je ne veux en aucun cas qu'une partie de mon argent finisse dans l'armement de l’Azerbaïdjan qui tue des pauvres gens pratiquement sans défenses.


Laurent Desarzens

18.11.2020 21:20

Ok pour cette pétition ! Ceci dit, il est complètement inutile d’envoyer ce texte à M. Cassis. Il est Un exécutif et peut ne rien faire (Et il ne fera certainement rien. Connaissant maintenant l’homme!) Il faut envoyer ce genre de texte aux présidents des Chambres qui sont sensés obligés de les lire en vue d’obtenir, au minimum UNE RÉSOLUTION à adresser, par exemple aux chambres de Russie, d’Azerbadjan, de Turquie (et non à leurs présidents !!!) Voir à ce sujet les résolutions envoyées par différents parlements au parlement Turc concernant le genocide arménien ! Bien à vous Laurent Desarzens


Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Programme Haut-Karabakh