Offrir une écoute aux persécutés

31 janvier 2018

L’oppression et la persécution religieuses relèvent d’une problématique difficile. Raison pour laquelle CSI, en tant qu’organisation internationale, a besoin de bien se profiler aux plans politique, scientifique et médiatique.



Pour pouvoir être un porte-parole des victimes de la violence et de la persécution religieuses, il ne suffit pas de parler beaucoup. Il faut également être écouté. Or il existe plusieurs chemins pour toucher un auditoire. Il convient notamment d’acquérir et de soigner une bonne réputation ; cela est particulièrement important et utile dans le domaine de la politique, de la science et des réseaux sociaux – autant de canaux très importants pour améliorer de façon efficace et durable la situation des minorités religieuses.

À cet effet, au cours des cinq dernières années, CSI a organisé une série de conférences intitulée « L’avenir des minorités religieuses au Moyen-Orient ». À l’occasion de 23 conférences qui ont eu lieu à Zurich, Berne, Genève et Boston (États-Unis), des experts réputés du Moyen-Orient dans les domaines de la science, des réseaux sociaux et des droits de l’homme ont ainsi pu s’exprimer. Ils ont donné un aperçu complet de la situation des minorités religieuses au Moyen-Orient, que ce soit sur le plan historique, sociologique, juridique, géographique et même linguistique. Ces études ont permis de mettre en lumière les mécanismes et les idéologies qui sous-tendent la discrimination sociopolitique et la purification religieuse.

Un signal d’alarme

Cette série de conférences s’est terminée au printemps 2017. Le Dr John Eibner, responsable CSI pour le Moyen-Orient, a recueilli et publié ces interventions. Son ouvrage a été publié (en anglais) par une maison d’édition renommée et s’adresse prioritairement aux scientifiques, aux politiciens et aux divers « faiseurs d’opinions ». Il contribuera à asseoir la réputation de CSI en tant qu’organisation experte au plan international, mais il permettra également de promouvoir la discussion concernant la liberté de religion. Les premières critiques de l’ouvrage émanant d’experts internationaux sont très favorables. Le Dr Bruce Maddy-Weitzman, professeur d’histoire du Moyen-Orient à l’université de Tel-Aviv, l’a par exemple qualifié de signal d’alarme pour tous ceux qui s’intéressent à la liberté de religion, au pluralisme politique et aux droits de l’homme.

 The Future of Religious Minorities in the Middle East (Lexington Books) peut être directement commandé grâce au lien suivant : https://rowman.com/ISBN/9781498561976/.

Pour toute information concernant la série de conférences CSI, les enregistrements vidéo et les comptes-rendus dans les médias suisse-alémaniques, consulter le site : www.middle-east-minorities.com.

Benjamin Doberstein

 

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Programme Irak