N’abandonnons pas les chrétiens menacés !

28 octobre 2019

Le pasteur Saam était en train de prier quand des extrémistes hindous l’ont attaqué et l’ont passé à tabac. Aujourd’hui encore, il souffre terriblement ; mais il continue à s’engager courageusement en faveur de sa paroisse.




Avec votre don, vous aidez les chrétiens blessés et menacés d’Inde. Merci de tout cœur !

CHF 40 formation de pasteurs pour la protection de leurs Églises
CHF 60 aide médicale pour les victimes chrétiennes de la violence
CHF 80 aide juridique pour les chrétiens dans la détresse
montant de votre choix

Le pasteur Saam * vit dans l’État fédéré du Tamil Nadu, au sud de l’Inde. Son Église connaît un tel essor que des extrémistes hindous furieux ont fomenté un complot visant à le tuer : une femme a demandé au pasteur de venir chez elle afin de prier pour elle. Mais à son arrivée, des adolescents ont pénétré dans la maison et l’ont roué de coups. Malgré les fortes douleurs, il ne veut pas abandonner sa mission.

Après les élections en Inde, la situation s’est détériorée plus que jamais : « Toutes les minorités religieuses vivent dans la terreur », résume une des partenaires de CSI.

Le nouveau ministre de l’Intérieur est Amit Shah, un nationaliste hindou. Loin de vouloir calmer le jeu, il insulte lui-même les chrétiens et les musulmans en les traitant d’intrus. Il a même annoncé vouloir les éliminer.

Les petites Églises rurales sont particulièrement en danger. C’est pourquoi CSI soutient un réseau pour protéger les pasteurs menacés. Par ailleurs, les pasteurs sont formés dans le domaine juridique afin qu’ils puissent se défendre dans le cas de fausses accusations.

Avec votre soutien, vous permettez une prise en charge médicale des victimes chrétiennes de la violence et vous fortifiez les pasteurs menacés.

* Nom fictif

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Programme Inde