Monsieur le président, faites cesser le massacre des chrétiens !

25 avril 2019

Fin février 2019, le président sortant du Nigéria, Muhammadu Buhari, a été réélu. CSI lui demande de faire cesser immédiatement le massacre collectif des chrétiens.




Demandez au président du Nigéria, Muhammadu Buhari, de stopper les violences !

His Excellency
Muhammadu Buhari
President of Nigeria
Aso Rock Presidential Villa
Abuja
Nigeria

 

Your Excellency

Religiously motivated attacks in Nigeria continue unabated. Christian communities in particular are frequent targets of these attacks.

 As you begin a new term in office, we urge you to make it your top priority to quell the violence. Boko Haram and the Fulani militants cannot be allowed to continue their murderous onslaught. The people of Nigeria have put their trust in you. Please do not let them down.

Les attaques à caractère religieux au Nigéria se poursuivent avec la même intensité. Les chrétiens font partie des cibles régulières de ces attaques.

Au début de votre nouveau mandat, nous vous demandons de faire de la lutte contre la violence votre priorité. Il n’est pas possible de laisser continuer les attaques meurtrières de Boko Haram et des milices peules. Le peuple du Nigéria a mis sa confiance en vous. Nous vous prions de ne pas l’abandonner !


Il y a déjà plusieurs années que des islamistes radicaux mènent une campagne sanglante contre les chrétiens et les musulmans modérés dans de nombreuses régions du Nigéria. Et rien ne laisse entrevoir la fin de ces massacres. À cause des attaques des djihadistes de Boko Haram et des bergers peuls islamistes, des millions de femmes, d’hommes et d’enfants ont été chassés de leurs villages. Les foyers de la violence se situent dans le Nord-Est et les régions centrales du pays ; cette vaste zone comprend plusieurs États à majorité chrétienne.

Fuite massive

La situation au Nord-Est, caractérisée par des combats impitoyables qui opposent l’armée nigériane et Boko Haram, s’est très fortement dégradée depuis le début de l’année. Des dizaines de milliers de personnes ont fui les attaques et cherchent refuge dans les villes et les camps de réfugiés déjà bondés où ils vivent dans des conditions misérables et ne reçoivent presque aucune aide. D’où l’importance que représentent les grands colis de survie distribués par nos partenaires aux nécessiteux.

Des milliers de morts

Entre-temps, des bergers peuls islamistes lourdement armés poursuivent leur campagne destructrice des régions centrales et méridionales du Nigéria : ils attaquent des villages chrétiens, tuent les habitants et incendient les maisons. Selon les chiffres du Global Terrorism Index, durant les neuf premiers mois de l’année dernière, mille sept cents personnes ont été tuées par des milices peules. Selon des témoins oculaires, les forces de sécurité ont assisté sans intervenir aux attaques de villages entiers.

Le président mis en face de ses responsabilités

Après les élections présidentielles de 2015, Muhammadu Buhari avait promis d’éradiquer le terrorisme islamiste. Il n’a pas tenu sa promesse. Au contraire, la violence des bergers peuls islamistes (ethnie à laquelle le président lui-même appartient) a augmenté et les auteurs de ces actes ne sont pas punis. Le président Muhammadu Buhari doit agir maintenant ! C’est la stabilité de tout le pays qui est en jeu.

Morven McLean

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Programme Nigéria