Rimsha Masih | Les lois sur le blasphème

24 septembre 2012

Rimsha Masih, une fillette souffrant d’une déficience mentale est accusée d’avoir profané le Coran.



Au Pakistan, les lois sur le blasphème sont en vigueur et de nombreux innocents sont condamnés sur cette base. C’est ainsi qu’Asia Bibi a été condamnée à mort. Pour avoir réclamé la révision de ces lois injustes, deux politiciens importants ont été assassinés l’an dernier.

Un procès a suscité récemment une vive indignation, tant au Pakistan que sur le plan international : l’accusée, Rimsha Masih, n’avait que onze ans ! Pire encore, elle serait atteinte de trisomie 21 (syndrome de Down). Entre-temps, elle a été libérée sous caution.

Les religieux musulmans eux-mêmes se sont prononcés sur ce qui est trop longtemps resté tabou, à l’image du mullah Tahir Ashrafi qui a exigé la punition de l’imam à la source de cette accusation. Effectivement, début septembre ce dernier a été arrêté ! Même le salafiste Ibtisam Elahi Zaheer, qui défendait jusqu’alors l’intangibilité des lois sur le blasphème envers et contre tout, a demandé leur révision « afin de prévenir tout abus. »

Adrian Hartmann

Source : Fidesdienst

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.