• Suisse
  • Syrie

Lettre ouverte à la présidente de la Confédération suisse, madame Simonetta Sommaruga

02 avril 2020

Dans une lettre ouverte, le directeur de CSI, le Dr John Eibner, encourage la présidente de la Confédération, madame Simonetta Sommaruga, et le Conseil fédéral de suivre l’appel du secrétaire général de l’ONU António Guterres et de suspendre la participation de la Suisse aux sanctions à l’encontre de la Syrie. Le but de cette levée est aussi de garantir l’accès à des aliments, à des services de santé vitaux et à une assistance médicale pour endiguer le COVID-19.



Madame la Présidente de la Confédération,

En cette période marquée par la crise mondiale liée au coronavirus, je vous écris pour vous faire part de notre vive inquiétude quant au maintien des sanctions économiques imposées à la Syrie par la Confédération. Christian Solidarity International (CSI) est consternée par la violence à laquelle les Syriens, indépendamment de leur religion ou de leur ethnicité, ont été soumis au cours de ces neuf dernières années de guerre par tous les acteurs de ce conflit, qu’ils soient étatiques ou non, syriens ou étrangers.

Les morts, les déplacements et les destructions apocalyptiques auxquels la population syrienne a été soumise depuis 2011 ont été causés non seulement par les bombes, les balles, les décapitations et les gaz toxiques, mais aussi par un autre instrument de guerre, encore plus sophistiqué : les sanctions sectorielles de grande envergure. La Suisse a malheureusement choisi de recourir elle aussi à cet instrument de coercition contre le peuple syrien.

Les sanctions suisses n’ont pas été appliquées en réponse à une résolution légitime du Conseil de sécurité des Nations unies. Au contraire, la Confédération les a imposées à la suite d’un appel des États-Unis aux membres et associés de son réseau mondial d’alliances dans le but de mener une action coordonnée contre la Syrie. L’objectif déclaré publiquement était de forcer le président syrien à « s’écarter » afin d’ouvrir la voie à une « transition vers la démocratie ».

En cliquant ici, vous pouvez lire l’intégralité de la lettre ouverte.

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Programme Syrie