• Nigéria
  • Suisse

Les chrétiens souffrent : CSI appelle à la solidarité !

31 décembre 2020

« Le gouvernement corrompu ferme les yeux devant l’expansion de l’islam radical », a expliqué notre collaborateur Emmanuel Franklyne Ogbunwezeh lors d’un des exposés qui ont eu lieu dans différentes paroisses thurgoviennes.



Chaque année en novembre, la commission Solidarität mit bedrängten und verfolgten Christen de l’Église réformée de Thurgovie présente un pays où les chrétiens sont persécutés. Au cours du temps de la Passion de l’année suivante, ce pays est évoqué et pris comme sujet de prières dans les différentes paroisses du canton. Pour l’année 2021, c’est le Nigéria qui a été choisi, un pays dans lequel la persécution des chrétiens a augmenté de façon inimaginable.

Lors de cette présentation qui a eu lieu le 20 novembre 2020, le pasteur Lukas Weinhold a soulevé la question suivante : « Qu’est-ce qui vous a poussé à quitter vos maisons confortables pour affronter le froid hivernal et vous retrouver ici malgré les contraintes relatives au Covid-19 ? Une des raisons principales, c’est que nous voulons tous donner une voix aux chrétiens opprimés afin qu’ils ne soient pas oubliés dans notre pays. Nous avons un profond respect pour leur foi et leur espérance. »

Un appel urgent

Dans l’équipe CSI, c’est le Nigérian Emmanuel Franklyne Ogbunwezeh qui est responsable de la prévention du génocide en Afrique subsaharienne. Ce soir-là, lors de son exposé fervent, il s’est fait le porte-voix de millions de chrétiens chassés et menacés au Nigéria. Il nous appelle à réagir au plus vite : « La situation dans le pays le plus peuplé d’Afrique est complexe. Une élite corrompue gouverne le pays, soutient même l’islam de plus en plus radical en vendant ses propres armes et ferme les yeux devant la catastrophe humanitaire qui se dessine. La communauté internationale doit agir de toute urgence ! » Il a conclu son exposé en nous appelant à ne pas baisser les bras : « Nous avons plus que jamais besoin de votre solidarité. Je vous remercie surtout de vos prières qui encouragent tant les chrétiens persécutés. »

Lors du moment de prière qui a suivi, les organisateurs ont allumé des bougies pour rappeler les chrétiens nigérians : des bougies pour les filles enlevées, pour les personnes chassées et mutilées, mais aussi pour les villages réduits en cendre, pour les écoles et les églises détruites… une mer de lumières illuminait l’église de Weinfelden. Une lumière pour redonner de l’espoir aux chrétiens au Nigéria.

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Nous serions heureux que vous nous fassiez part de vos réactions ou de vos ajouts. Tout commentaire hors sujet, abusif ou irrespectueux sera supprimé.

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Programme Nigéria