• Turquie

Le Conseil fédéral cède

21 mars 2015

La Suisse est mise sous pression par la Turquie au sujet d’un projet de mémorial pour les victimes du génocide de 1915. Le Conseil fédéral s’est plié. Nous ne pouvons pas accepter cela !



Lorsque le génocide des chrétiens est évoqué publiquement, les protestations des représentants du gouvernement turc ne tardent pas. Exemple actuel : avant même la première mondiale du film documentaire Génocide Arménien : le spectre de 1915, qui a eu lieu en début mars 2015 lors du festival du film à Genève, des diplomates turcs ont envoyé une lettre aux organisateurs pour exprimer leur réprobation.

Concernant un projet de mémorial à proximité du siège de l’ONU (Palais des Nations), le gouvernement turc a été encore plus explicite en mettant la Suisse sous pression. Il a été écouté : le Conseil fédéral est intervenu dans la procédure d’autorisations de construire qui est du ressort municipal en « recommandant » au canton de Genève d’empêcher l’édification de ce mémorial. Selon lui, la Genève internationale doit « préserver un environnement impartial et paisible ». Le Conseil d’État a ensuite proposé à la ville de Genève de mettre à disposition de ce mémorial un endroit moins célèbre. La décision définitive n’a pas encore été prise.

Exactement 100 ans après le génocide, la Suisse préfère soutenir un État qui nie une injustice passée et qui discrimine aujourd’hui encore massivement les minorités religieuses, au lieu de lancer un signal fort en faveur des victimes. Par cette réaction, la Suisse semble laisser entendre que le nettoyage religieux est tolérable. En effet, la négation du génocide par la Turquie a des conséquences actuelles. Comme l’a déclaré l’activiste des droits de l’homme turc Ragıp Zarakolu à propos du documentaire évoqué au début de l’article : « Le résultat de la négation du génocide par la Turquie est l’État islamique (EI). » Les djihadistes veulent achever ce que les Jeunes-Turcs avaient commencé. En cela, ils sont soutenus par la Turquie.

Adrian Hartmann

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Programme Moyen-Orient