• Soudan

« Le christianisme au Soudan » – John Eibner (CSI) contribue à la série Edinburgh Companions to Global Christianity

19 juin 2018

Les chrétiens du Soudan sont « plus vulnérables que jamais », analyse John Eibner dans « Christianity in North Africa and West Asia » (Le christianisme en Afrique du Nord et en Asie occidentale), le deuxième volume de la série Edinburgh Companions to Global Christianity (Compagnons d’Édimbourg sur la chrétienté de par le monde). Ce volume a été lancé à Heythrop College, Université de Londres.



Dans son chapitre, M. Eibner de Christian Solidarity International (CSI) se concentre plus spécifiquement sur les communautés chrétiennes de la République du Soudan. Depuis l’indépendance du pays en 1956, les chrétiens du Soudan ont fait l’objet de pressions diverses, notamment de la part des élites dirigeantes, désirant le « rétablissement de la suprématie arabo-musulmane après un demi-siècle de domination britannique ». Dans ce contexte, ajoute John Eibner, « on attendait des chrétiens qu’ils acceptent des conditions politiquement et socialement désavantageuses de la dhimmitude, selon l’esprit – si ce n’est la lettre – de la charia ».

Si l’islamisation et l’arabisation ont échoué au Soudan du Sud, au prix de deux guerres civiles au cours desquelles des millions de personnes ont perdu la vie, elles se sont intensifiées dans le Nord après la déclaration d’indépendance du Soudan du Sud en 2011.

Les monts Nouba et le sud de l’État du Nil Bleu, régions mixtes au niveau religieux, sont depuis longtemps le théâtre de révoltes contre le gouvernement central de Khartoum. Les communautés chrétiennes y sont devenues l’une des cibles premières de l’armée soudanaise. Dans la capitale Khartoum et dans d’autres villes du pays, le gouvernement arrête régulièrement des dirigeants chrétiens locaux et ferme des églises. Les dénominations protestantes et celles dont les membres sont originaires des monts Nouba ou du Nil Bleu sont celles qui sont le plus persécutées.

Au Soudan, conclut John Eibner, « le christianisme est plus vulnérable que jamais ». Cela découle à la fois de la pression accrue du gouvernement sur les populations chrétiennes et de l’intérêt décroissant des partenaires occidentaux. Cependant, malgré les épreuves et les tribulations, note-il, peu de chrétiens soudanais pensent que le christianisme est destiné à terme à disparaître du pays.

Christianity in North Africa and West Asia a été publié sous la direction de Kenneth Ross (Université d’Édimbourg), Mariz Tadros (Université du Sussex) et Todd Johnson (Séminaire théologique Gordon-Conwell). Cet ouvrage rassemble les contributions de trente-huit auteurs et sert de guide de référence sur le christianisme dans les pays de l’Afrique du Nord et de l’Asie occidentale.

Le lancement du livre s’est fait à Heythrop College, Londres, dans le cadre d’une conférence intitulée « La tradition chrétienne orientale dans le monde d’aujourd’hui ». John Eibner y a participé à un panel d’experts comprenant Mariz Tadros, Hratch Tchilingirian, Anthony O’Mahony et Kenneth Ross, également contributeurs de l’ouvrage.


Plus d’informations (en anglais) sur :

Le livre Christianity in North Africa and West Asia ;

La conférence « La tradition chrétienne orientale dans le monde d’aujourd’hui ».

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Nous serions heureux que vous nous fassiez part de vos réactions ou de vos ajouts. Tout commentaire hors sujet, abusif ou irrespectueux sera supprimé.

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.