La situation dégénère

17 janvier 2015

Après la victoire écrasante des nationalistes hindous lors des élections de mai 2014, la condition des chrétiens s’est nettement dégradée.



Les extrémistes hindous sont à la tête de la plus grande démocratie au monde ! Ils siègent à New Delhi, une capitale qui abrite onze millions d’habitants à elle seule. Le 1er décembre 2014, l’église catholique Saint-Sébastien a été brûlée lors d’un incendie criminel. Cet attentat a une portée symbolique : même dans la capitale, sous les yeux du gouvernement, les chrétiens ne sont pas à l’abri des extrémistes hindous ! Ils sont des milliers à être descendus dans la rue pour protester. Mais d’autres attaques ont suivi la même semaine : quatre hommes sont entrés dans un couvent catholique et une église a été attaquée au milieu de la messe.

Le raz-de-marée du parti nationaliste hindou BJP lors des élections parlementaires d’avril/mai 2014 et l’élection de leur député Narendra Modi au poste de Premier ministre ont alarmé les minorités religieuses. Or ces appréhensions semblent fondées. Les chrétiens sont de plus en plus marginalisés. La ministre du BJP Niranjan Jyoti a traité publiquement les non-hindous de bâtards. On en vient même à discuter le fait que la fête de Noël soit un jour férié dans les écoles.

L’attitude hostile du gou­ver­nement indien contre les chrétiens encourage les extrémistes hindous à attaquer les chrétiens dans tout le pays. Presque chaque jour, on rapporte des attentats. Dans l’État du Chhattisgarh, des chrétiens ont été expulsés de leur village ; d’autre part, des écoles catholiques ont dû édifier des statues hindoues ; au Tamil Nadu et au Madhya Pradesh, des chrétiens ont été violemment battus ; en Uttar Pradesh, des familles musulmanes ont été forcées à se convertir à l’hindouisme ; etc.

Montrons aux chrétiens d’Inde qu’ils ne sont pas seuls ! Et montrons au Premier ministre indien et à l’ambassadrice indienne à Berne que la situation actuelle nous préoccupe au plus haut point !

Adrian Hartmann

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Programme Inde