Journée CSI 2018 : au cœur de foyers de persécution religieuse

24 septembre 2018

La Syrie, le Nigéria et le Sri Lanka. Ces trois pays étaient le sujet de la Journée CSI 2018, avec comme fil conducteur l’aggravation de la situation des chrétiens et d’autres minorités religieuses au cours des dernières années.



La Journée annuelle de l’organisation de défense des droits de l’homme Christian Solidarity International a eu lieu ce week-end : le samedi 22 septembre à Zurich et le dimanche 23 septembre à Lausanne. « Nous avons pu voir clairement l’étendue de la persécution violente des chrétiens et d’autres minorités religieuse au cours de ces deux journées. Il est impératif d’effectuer un travail de sensibilisation vigoureux et d’apporter une aide humanitaire », a résumé John Eibner, directeur de CSI-Suisse. CSI poursuivra ainsi avec force son engagement, comme l’a assuré le président du conseil de fondation de CSI, Herbert Meier, dans son allocution de bienvenue à Zurich : « La mission de CSI est et reste d’informer sur les phénomènes qui menacent la liberté de religion ainsi que d’assister les personnes persécutées avec la prière, les campagnes de protestations et l’aide humanitaire. »

Nigéria | Des campagnes islamistes contre les chrétiens

Le responsable CSI pour le Nigéria Franco Majok a attiré l’attention sur le fait que les meurtres et déplacements forcés qui frappent les chrétiens du pays ne sont pas seulement le fait du groupe terroriste islamiste Boko Haram. Au cours de ces dernières années, des groupes islamistes issus de la tribu des Peuls sont devenus une menace plus importante encore : « Les islamistes peuls détruisent des villages entiers et le gouvernement n’entreprend rien », explique M. Majok. Un exemple s’est produit dans la région de la ville de Jos, fin juin 2018 : les extrémistes peuls ont détruit dix villages chrétiens, tués deux cents personnes et laissés derrière eux de nombreux blessés et sans-abri. « CSI s’est immédiatement rendue sur place et a apporté denrées alimentaires et autres éléments de première nécessité aux déplacés, qui ont tout perdus du jour au lendemain. »

Syrie | Une religieuse prie d’aider pour un nouveau début

En Syrie également, les extrémistes islamistes posent de sérieux problèmes à la population. « Ce ne sont pas seulement les chrétiens qui souffrent à cause des extrémistes, mais aussi de nombreux musulmans qui veulent, par exemple, envoyer leurs filles à l’école », constate John Eibner.

L’exposé de sœur Marie-Rose, religieuse syrienne, a souligné qu’il ne fallait pas opposer chrétiens et musulmans : « Les enfants chrétiens et musulmans vivent les mêmes souffrances et ont les mêmes rêves. » Sœur Marie-Rose aide ses compatriotes, avec l’aide des donateurs de CSI, et ceci indépendamment de la religion des bénéficiaires. Lors de la Journée CSI, elle a également présenté son livre qui est paru cette année en allemand et en français.

Bien sûr, la guerre a laissé ses traces : haine, refus de dialogue, traumatisme. Sœur Marie-Rose lance un appel aux auditeurs : « Nous avons besoin de votre aide pour prendre un nouveau départ et pour reconstruire la Syrie. » La réponse des visiteurs était visible : avec des briques en papier un bâtiment détruit a été symboliquement reconstruit. Toutes les 150 « briques » ont été vendues !

Sri Lanka | Chrétiens et musulmans sont victimes d’extrémistes bouddhistes nationalistes

Lors de la Journée CSI, nous avons eu également un orateur du Sri Lanka qui, pour des raisons de sécurité, doit rester anonyme. Au cours des dernières années, la situation des chrétiens dans le pays s’est fortement détériorée. Particulièrement dans les régions isolées à majorité bouddhiste, il devient de plus en plus fréquent que des moines bouddhistes fanatiques ameutent la population contre les chrétiens : des églises sont incendiées, des pasteurs roués de coups, les populations chrétiennes intimidées. Un processus similaire vise également les populations musulmanes minoritaires.

Adrian Hartmann

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Mission Moyen-Orient