• Suisse

« Je me réjouis d’accomplir mes nouvelles tâches »

26 décembre 2019

Eva Helene Röse Ilardi travaille pour CSI depuis le mois d’août 2019. Elle y dirige les secteurs de la communication et de la collecte de fonds. Dans cette interview, elle se présente et nous révèle ce qui la réjouit et quelles seront ses priorités pour la nouvelle année.



CSI : Qu’est-ce qui t’a motivée pour postuler à CSI ?

Eva Helene Röse Ilardi : Je veux être une main qui aide, une partie d’un plus grand tout. En plus, je m’identifie avec les valeurs chrétiennes de CSI. Cela donne aussi une continuité à mes expériences professionnelles. Je me réjouis d’accomplir mes nouvelles tâches.

Quelle est ta relation avec la mission de CSI consistant à soutenir les chrétiens persécutés et les autres minorités religieuses opprimées ?

À l’âge de 18 ans, je me suis décidée pour Jésus. Ceci a changé ma vie et je ne voudrais plus renoncer à ce trésor. C’est mon expérience personnelle qui me fait apprécier la valeur de la foi en Jésus.

Ces derniers mois, tu as pu avoir un aperçu des donateurs de CSI. Qu’est-ce qui t’a réjoui à ce sujet ?

Nous avons de nombreux donateurs très fidèles qui accordent leur confiance à CSI depuis de nombreuses années. De plus, le montant moyen des dons est élevé, si l’on compare à ce que reçoivent d’autres organisations.

Quels sont les défis que tu entrevois ?

Nous devons premièrement gagner des personnes plus jeunes à notre cause. La disposition à s’engager sur le long terme est moins forte chez eux. D’autre part, le changement des valeurs dans notre société est aussi un défi : les valeurs chrétiennes comme l’amour du prochain perdent leur importance et l’individualisme est devenu pour beaucoup la valeur suprême. En troisième lieu, les attentes dans les domaines de la simultanéité, de la proximité et de la transparence ont fortement augmenté en parallèle avec le développement des nouvelles technologies qui permettent tout cela. Nous devons y répondre, car la plupart des donateurs ne veulent pas avant tout soutenir une organisation, mais bien des personnes qui souffrent. Cela est aussi une des raisons pour lesquelles il est important qu’ils puissent avoir la parole dans nos publications.

Quels sont pour toi les thèmes centraux de l’année 2020 ?

Pour moi, il est important que nous connaissions bien nos donateurs en ayant un contact personnel avec eux. Les nouveaux donateurs ont d’autres besoins en informations que les donateurs de longue date. De même, les entreprises et les fondations ont aussi d’autres besoins que les personnes privées. Des forums d’échange comme la Journée CSI ou la veillée silencieuse sont très importants. Nous aimerions essayer d’amener plus de personnes à faire des dons réguliers, ce qui nous aiderait pour la planification à long terme. Finalement, nous devons mieux faire connaître CSI. Celui qui n’a jamais entendu parler de CSI ne peut pas soutenir notre travail.

Tu as déjà soutenu CSI avant ton engagement. Pourquoi ?

Je suis convaincue que le travail de CSI est nécessaire tant au niveau de notre représentation des opprimés (en donnant une voix aux personnes persécutées) que sur le plan de l’aide humanitaire. Je vois combien ce travail porte des fruits. C’est une mission divine. Et finalement, je suis reconnaissante d’aller bien : je ne suis qu’une administratrice qui veut donner quelque chose en retour de ce que j’ai reçu.

Adrian Hartmann


Biographie

Eva Helene Röse Ilardi est née en 1969 à Oslo, la capitale de la Norvège. Elle y a suivi l’école et le lycée. Après des études d’économie à Kiel (Allemagne), elle a déménagé en Suisse en 2000. Elle apporte une expérience de plusieurs années en collecte de fonds auprès de deux ONG et aussi une expérience en marketing dans l’économie privée. Elle a rejoint CSI en août 2019 et dirige les départements communication et collecte de fonds. Eva Helene Röse Ilardi est mariée et a un fils de 14 ans.

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.