• Népal

Huit chrétiens accusés sont libres !

07 décembre 2016

Huit chrétiens arrêtés pour prosélytisme viennent d’être définitivement libérés. Le tribunal responsable a laissé tomber les griefs d’accusation à leur encontre.



Il s’agissait de la première accusation basée sur le nouvel article de la Constitution contre la conversion à une autre religion. Le 9 juin 2016, sept chrétiens avaient été arrêtés pour avoir distribué le livre sur Jésus pour les enfants, A great story (une histoire grandiose), à 840 élèves, majoritairement chrétiens. Ils voulaient ainsi aider les enfants à atténuer leurs souvenirs traumatisant liés au tremblement de terre de 2015. Shakti Pakhrin, le pasteur de l’Église Charikot avait été appréhendé quelques jours plus tard. Les chrétiens accusés avaient ensuite été libérés sous caution, mais devaient cependant compter sur une réclusion de plusieurs années.

Soulagés à cause de la libération

Mais le tribunal responsable a maintenant laissé tomber tous les griefs d’accusation. Ainsi, ils ne sont plus inculpés. Les responsables chrétiens au Népal applaudissent cette libération.

Le Dr Baburam Bhattarai, l’ex-Premier ministre du Népal, est sûrement soulagé après le verdict rendu par le tribunal. Lors de leur arrestation en juin 2016, il s’était exprimé ainsi : « Le Népal est un État séculier. Toutes les religions ont les mêmes libertés. Le devoir de l’État n’est pas de protéger seulement une religion majoritaire (l’hindouisme), il doit protéger toutes les religions. »

Cinq des huit chrétiens innocentés sont des collaborateurs de l’œuvre d’entraide Teach Nepal. Deux autres sont directeurs d’une école. S’ajoute Shakti Pakhrin, le pasteur de l’Église Charikot.

Reto Baliarda

 

Source : wwm

 

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Nous serions heureux que vous nous fassiez part de vos réactions ou de vos ajouts. Tout commentaire hors sujet, abusif ou irrespectueux sera supprimé.

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.