Gao Zhisheng est enfin libre !

10 septembre 2014

Le 7 août 2014, l’avocat chrétien des droits de l’homme a été libéré après trois ans d’emprisonnement.



Les problèmes du défenseur des droits de l’homme Gao Zhisheng débutent en 2005, quand le célèbre avocat assure la défense des membres du mouvement spirituel «Falun Gong», strictement interdit en Chine, ainsi que des membres chrétiens d’Églises de maison. En novembre 2005, on lui retire son brevet d’avocat, et en décembre, il quitte le Parti communiste.

En août 2006, Gao Zhisheng est emprisonné et torturé durant 54 jours dans un lieu inconnu. Fin 2006, il est condamné à trois ans de prison pour «incitation à la subversion»; cette peine est rapidement commuée et on lui accorde un sursis de cinq ans. Durant sa période de sursis, les conditions de vie de Me Zhisheng sont strictement définies, mais il a le droit de résider avec sa famille. À plusieurs reprises, il est enlevé, interrogé, battu et torturé par les forces de l’ordre.

Quelques jours avant l’échéance du sursis, il est à nouveau arrêté et les autorités judiciaires l’accusent de n’avoir pas respecté les termes du sursis. Il doit donc purger sa peine de trois ans de prison. 

À plusieurs reprises, CSI a sommé le gouvernement chinois de libérer Gao Zhisheng. La dernière fois, nous vous avons invité à envoyer une carte de protestation dans notre bulletin de février 2014. 

Cette affaire a pris une ampleur internationale et le 7 août 2014, le prisonnier a enfin été libéré. Il est gravement traumatisé et souffre de sous-alimentation. Il supporte difficilement la séparation d’avec sa famille qui a pu s’enfuir aux États-Unis en 2009. Il n’a plus le droit d’exercer son métier d’avocat ni même de faire des apparitions publiques et il est surveillé jour et nuit par des agents de sécurité. 

Max-Peter Stüssi

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.