« Dimanche de l’Église persécutée » (DEP) ‒ les héros inconnus de la foi ‒ 12 et 19 novembre 2017

13 novembre 2017

Par la foi, certains échappent à la détresse. Pour d’autres, rien ne change, malgré leur foi remarquable. Nous ne connaissons pas le nom de ces chrétiens enfermés dans des conteneurs en Érythrée ou dans des camps de travail nord-coréens. En novembre, le temps d’un dimanche, de nombreuses Églises se souviennent de l’Église persécutée.



Cette année, le « Dimanche de l’Église persécutée » (DEP) aura lieu les 12 et 19 novembre 2017.


La Bible relate l’histoire de nombreux croyants qui, ayant placé leur confiance en Dieu, ont été témoins de miracles. Abraham était prêt à sacrifier son fils ; Dieu l’a récompensé. Daniel priait Dieu alors même qu’un arrêt du roi l’interdisait ; il a mis sa foi en Dieu et les lions n’ont rien pu contre lui.

Des milliers de croyants souffrent pour leur foi

Bien trop souvent, nous oublions « tous les autres ». Ces héros de la foi également cités en Hébreux 11 (v. 35-37) : « D’autres ont été torturés à mort ; ils refusèrent la délivrance, afin d’être relevés de la mort et de parvenir à une vie meilleure. D’autres encore subirent les moqueries et le fouet, certains furent enchaînés et jetés en prison. Certains furent tués à coups de pierres, d’autres sciés en deux ou mis à mort par l’épée. »

Cela se passe aujourd’hui encore, bien que la plupart de ces héros nous soient inconnus.

  • Quelque 1500 chrétiens érythréens croupissent dans des conteneurs maritimes.
  • Des dizaines de milliers de chrétiens sont enfermés dans les camps de travail nord-coréens ; la plupart d’entre eux n’en sortiront pas vivants.
  • De nombreux chrétiens sont enlevés par des islamistes, torturés et parfois exécutés.
  • Les musulmans convertis au christianisme sont souvent en danger de mort.
  • Des chrétiens chinois disparaissent du jour au lendemain ; leurs proches restent sans nouvelles des années durant.

Les chrétiens persécutés dont nous connaissons le nom sont rares. On peut par exemple citer Youcef Nadarkhani en Iran, Asia Bibi au Pakistan, Helen Berhane en Érythrée. Leur sort tragique nous donne une idée de la détresse des chrétiens de ces pays.

Adrian Hartmann


Dimanche de l’Église persécutée (DEP)

Le Dimanche de l’Église persécutée est l’occasion de se souvenir de ces « autres héros de la foi » et de prier pour eux. Les dates retenues cette année sont les 12 et 19 novembre 2017. Pour cette commémoration, le Réseau évangélique suisse (RES) propose chaque année un dossier regroupant des informations par pays, des idées de prédication, une histoire pour les enfants et des conseils pratiques pour l’organisation de la journée.


Invitez CSI à l’occasion du « Dimanche de l’Église persécutée » !

Si vous le désirez, nous venons volontiers dans votre Église lors du culte le 12 ou le 19 novembre 2017, à l’occasion du « Dimanche de l’Église persécutée ».

Nous nous proposons de vous présenter la situation des chrétiens persécutés. Évidemment, nous pouvons aussi vous rendre visite à une autre date.

Pour plus d’informations, contactez-nous :

info@csi-suisse.ch ou 031 971 11 45

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.