Danser pour les victimes de la traite d’êtres humains

20 mai 2015

Du sport, de la danse et de la musique latino, le tout pour une bonne cause. Esther Bütow-Köppel, professeure de sport, a organisé une soirée zumba au profit des victimes de la traite d’êtres humains en Inde et récolté ainsi 2300 francs. Un grand merci !



Avec ta collègue Sony Auer, tu as organisé une zumba de charité. Comment as-tu eu cette idée ?
Je souhaitais faire quelque chose pour combattre la traite d’êtres humains. La zumba m’apporte un certain équilibre dans mon quotidien de maman, et je donne des cours de zumba. J’ai donc décidé d’utiliser cela au profit des victimes, c’est ma contribution personnelle. Et qu’y a-t-il de mieux que de passer un bon moment ensemble tout en collectant de l’argent pour une bonne cause ?

L’argent sera utilisé pour la mission de CSI contre la traite d’êtres humains en Inde. Comment en as-tu entendu parler ?
Ma maman, Ursula Köppel, est membre du Conseil de fondation de CSI. En décembre 2014, elle s’est rendue en Inde pour voir cette mission de l’intérieur. Elle a pu nous parler de ce qu’elle avait vu de ses yeux. J’ai aussi eu l’occasion de rencontrer Mme Parul Singh, la partenaire de CSI en Inde, lorsqu’elle est venue en Suisse. J’ai ressenti sa passion pour ces enfants. 

Et pourquoi ces enfants te tiennent-ils à cœur ?
Personnellement, j’ai été touchée par le fait qu’en Inde, même les jeunes enfants sont concernés par la traite d’humains. J’y pense chaque fois que je regarde mes propres enfants.

Continueras-tu de t’engager pour les victimes de la traite d’êtres humains ?
Oui, je soutiens désormais ce travail à titre privé. Je suis en outre candidate à diverses fonctions politiques (Grand Conseil, Conseil National). Si je suis élue, je m’engagerai assurément contre la traite d’êtres humains en Suisse.

Es-tu satisfaite de cette soirée zumba ?
Oui, c’était un véritable succès : une soixantaine de personnes sont venues. Elles ont toutes passé un bon moment. Nous avons récolté 2300 francs. Nous réorganiserons certainement une zumba de charité l’an prochain.

Merci beaucoup pour ce grand montant récolté ! 

Adrian Hartmann


Esther Bütow-Köppel

Esther Bütow-Köppel (née en 1983) a grandi à Oberweningen (ZH). Professeure de sport et d’anglais de formation, elle a suivi des cours pour devenir entraîneuse de zumba. Esther est mariée et maman de trois enfants.

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Programme Inde