Behnam Irani menacé de mort

10 octobre 2014

Le pasteur Irani est en prison depuis 2011. Suite à de nouvelles accusations, il encourt la peine de mort.



En 1992, Behnam Irani se convertit de l’islam au christianisme. À partir de 2002, il s’occupe de plusieurs Églises clandestines. En 2011, il est condamné à 6 ans de prison. Au cours de sa détention, il a été torturé et mis en isolement cellulaire à plusieurs reprises. Les mauvaises conditions de détention lui ont valu un ulcère d’estomac et de graves problèmes intestinaux. Les soins médicaux lui ont été longtemps refusés jusqu’à ce que son état se soit tellement détérioré qu’il a dû être opéré en février 2014. En juin 2014, il a subi de nouveaux interrogatoires et on l’a menacé d’un prolongement de peine.

Le ministère public a formulé 18 nouvelles accusations à son encontre, notamment «Mofsed-e-filarz» (répandre la corruption sur la terre), qui peut être puni de mort. Cette accusation nous rappelle de terribles souvenirs: lors de la révolution de la fin des années 1970, plus de 300 personnes avaient été exécutées pour «Mofsed-e-filarz.» 

 

Sources : Internationale Gesellschaft für Menschenrechte | BosNewsLife

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.