Aidons les victimes de la guerre les plus vulnérables !

23 mai 2019

En Syrie, les handicaps mentaux sont souvent un sujet tabou. De nombreux parents ont honte, sont désemparés et enferment leurs enfants atteints.




Aidez ces enfants vulnérables et offrez-leur un avenir ! Merci de tout cœur pour votre don.

CHF 50 une semaine de prise en charge et d’aide à la gestion des traumatismes
CHF 100 un mois d’aliments pour la cuisine du foyer
CHF 150 deux mois de développement de la motricité fine grâce aux ateliers de bricolage
montant de votre choix

Dans un foyer de jour, les partenaires de CSI à Homs prennent en charge les enfants handicapés avec amour afin de favoriser leur intégration dans la société. Ce travail apporte un grand soulagement aux parents.

Somar (17 ans) vient d’al-Qusayr. Son père a été enlevé par des islamistes. Somar était têtu, agressif et il s’isolait. Sa mère était à bout de forces. Elle a donc ressenti un intense soulagement lorsqu’elle a pu envoyer son fils au foyer de jour.

Là, les religieuses s’occupent de lui avec affection. Depuis qu’il bénéficie de cet encadrement, Somar s’est calmé et il participe aux activités. Par contre, il ne parle pas encore. Mais les religieuses ne perdent pas espoir. Elles le savent d’expérience : il n’existe aucun cas complètement désespéré ! Chaque enfant est un cadeau de Dieu.

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Programme Syrie